dimanche 2 décembre 2012

Résolutions amoureuses pour l'harmonie dans le couple


On prend des résolutions pour améliorer notre santé ou réduire notre tour de taille. 

Et si on prenait quelques minutes pour s'engager à adopter de bonnes habitudes amoureuses?

Caroline Bouffard, rédactrice du Canal Vie, propose ces 20 résolutions. 


On communique mieux

1- On pardonne. On se débarrasse de cette rancune qu'on traîne comme un boulet et qui empoisonne l'atmosphère.

2- On s'exprime. On arrête de bouder ou de ronger son frein et on prend l'habitude de dire au fur et à mesure ce qui nous agace, nous blesse.

3- On adopte le « je ». On essaie de ne pas employer le « tu qui tue » et on parle au « je » lors de discussions au potentiel houleux. On explique comment on se sent, plutôt que de pointer du doigt et accuser.

4- On choisit le bon moment. Le temps nous bouscule, le stress monte et on finit le souper en discutant budget, hypothèque, horaire. Brûlements d'estomac assurés. Planifiez des moments pour parler de l'organisation de la maisonnée ou pour discuter de sujets important ou épineux.

5- On respire par le nez. Vous avez la mèche courte et votre ton monte facilement? Demandez une pause pendant une discussion, pour reprendre votre calme et y voir plus clair.

On reprend contact

Si votre libido survit mal au passage du temps, à la routine ou à l'arrivée de bébé, cessez de vous mettre de la pression. Pour se remettre en appétit, on procède graduellement.

6- On se dit qu'on s'aime.

7- On s'écrit des mots doux. On les envoie par courriel ou on les glisse dans le sac à lunch.

8- On s'embrasse. Au lever, quand on quitte la maison, quand on revient du travail. On le faisait au début. Est-ce toujours le cas?

9- On se touche. On se colle sur le sofa, on s'enlace, on se tient par la main quand on marche ensemble.

10-  On se surprend. Par exemple, on lui remet, au petit déjeuner, un coupon pour un massage le soir même.

11-  On prend rendez-vous. Pour un souper en tête à tête, une soirée coquine, une marche en amoureux. Le piège, c'est de penser qu'on peut être aussi spontané qu'au début de la relation et d'attendre que le « bon » moment se présente. On risque d'attendre longtemps.

On s'amuse ensemble

12-  On réserve une gardienne sur une base régulière.

13-  On se fait des soirées cinéma. On loue un bon film, on mange devant la télé.

14-  On joue... à des jeux de société. On ressort le Monopoly, le Scrabble, le jeu de cartes. Ça change du cinéma où, bien qu'on soit ensemble, on se parle peu.

15-  On fait du sport. On choisit à deux une activité qui nous stimule et on se lance.

16-  On fait des sorties entre grands. Rien de tel qu'une soirée entre amis, sans les enfants, pour donner une bouffée d'air frais à notre humeur. La dynamique est souvent bien différente et on retrouve notre amoureux d'antan.

On prend soin de nous

Charité bien ordonnée commence par soi-même. Toutes les meilleures intentions du monde ne mèneront à rien si vous êtes claquée ou frustrée.

17-  On dort. Si on a de jeunes enfants, on s'assure de pouvoir faire la grasse matinée au moins un matin du weekend pendant que papa s'occupe des petits.

18-  On se bichonne. On renoue avec un geste beauté qu'on a négligé.

19-  On se fait bichonner. Que ce soit chez le coiffeur, le massothérapeute ou le pédicuriste.

20-  On passe du temps pour soi. On va faire une marche, on va lire un magazine au café du coin.

Source :
Canal Vie, Caroline Bouffard, rédactrice

samedi 24 novembre 2012

En amour, pourquoi certains réussissent alors que d’autres échouent?


Pour le Dr John  Gottman, éminent psychologue américain, la réponse est simple : «Lorsque dans votre relation de couple, vous consacrez cinq fois plus de temps à vous apprécier qu’à vous critiquer, alors vous serez heureux en couple durant des années.»

Il mentionne également que lorsque cet équilibre est rompu et que le blâme, la critique et le jugement occupent une place de plus en plus prédominante, alors le couple se dirige progressivement vers une séparation.

D'autres recherches en psychologie ont également démontré que lorsque la colère, le ressentiment, le blâme, la critique et le jugement occupent plus de 20% du temps de communication dans la relation de couple, cela entraîne des effets négatifs sur la santé et la durée de vie des conjoints.

Quels sont les facteurs responsables de la séparation des couples?

En fait, la racine de tous les problèmes vécus par les couples se résumerait en un mot : « croyances ». Les croyances avec lesquelles les garçons et les filles ont été élevés jouent un rôle prépondérant dans l'échec (ou la réussite) de la relation de couple. Les enfants héritent souvent des problèmes de relation et de communication qui n'ont pas été résolus par leurs parents. Lorsque ces enfants deviennent des adultes, ils ont tendance à attirer dans leur vie un partenaire qui reflète les croyances acquises durant l'enfance.

Plusieurs personnes expriment vivre dans leur relation de couple des difficultés ressemblant à celles vécues par leurs parents.

Voici certaines questions utiles à se poser :
  •      Quelles croyances ai-je intégrées en regardant la relation de couple de mes parents quand j’étais jeune?
  •       Quelles croyances ai-je apprises dans ma famille concernant le rôle des hommes et des femmes?
  •      Quelles croyances ai-je acquises concernant l'amour lorsque j’étais encore enfant?

Encore aujourd’hui, beaucoup de personnes croient qu'en évitant de se rappeler des situations difficiles de leur enfance, ces situations ne se reproduiront plus. Le Dr Gottmann considère que croyance est tout-à-fait inexacte. Les difficultés non résolues reviennent sans cesse dans notre vie, tant qu'une solution réelle n'est pas appliquée.

Il importe de réaliser ceci : ce que je vis aujourd'hui dans ma relation de couple et mes relations interpersonnelles repose sur les croyances que j’ai intégrées lorsque j’étais enfant. Pour améliorer mes relations avec les autres, il est alors essentiel d’identifier les croyances que j’ai intégrées et, s’il y a lieu, de les redéfinir.

COMMENT AMÉLIORER VOTRE RELATION DE COUPLE

1. Apprendre à écouter vraiment
Plusieurs personnes n’écoutent pas ce que les autres disent car elles sont trop occupées à
écouter leurs propres pensées pendant que les autres parlent.

2. Interagir positivement
Lorsque deux personnes défendent leurs positions mutuelles, alors aucune des deux ne peut
changer la situation. Apprenez à interagir positivement.

3. Démonter de l’intérêt
90% des gens recherchent quelqu’un qui soit intéressé par ce qu’ils ont à dire. Cela signifie qu'il
n'y a que 10% des gens qui sont réellement intéressés, devenez membre de ce 10%.

4. Savoir apprécier
Simple, offrez à votre conjoint trois compliments par jour tous les jours et faites-le jusqu'à ce que
cela devienne une habitude solidement ancrée.

5. Être responsable de ce que vous ressentez
De prime abord, il semble beaucoup plus facile de blâmer l'autre lorsque l'on se sent mal face à
son comportement, que de prendre la responsabilité de notre propre malaise.

6. Le choix d'aimer est vital
Vous choisissez d'aimer un partenaire à cause de ce qui vous «plaît» en elle ou en lui. Vous choisissez également de mettre fin à une relation à cause de ce qui vous «déplaît» en elle ou en lui. Lorsque l'amour est suffisamment fort il aura une préséance sur ce qui vous déplaît. En fait, ce que vous n'aimez pas de votre partenaire et chez les autres est, la plupart du temps, relié au fait qu'il vient déranger quelque chose à l'intérieur de vous.

7. Apprenez à changer vos croyances
Les images, émotions et sensations que vous avez dans votre esprit, concernant votre conjoint et les autres, dépendent de vos propres croyances. Si ces croyances sont négatives, les images, émotions et sensations que vous avez de votre conjoint et des autres seront aussi négatives.
99.99% des échecs dans les relations que nous avons avec les autres dépendent de nos
croyances.

8. Avoir une attitude positive
Cela signifie être capable de prendre le négatif que vous percevez en vous et autour de vous et de le rendre positif.

9. Savoir s'adapter
Savoir s'adapter, c'est apprendre à se sentir confortable et ouvert face aux divergences d'opinions et aux situations confrontantes de la vie.

10. Être libre et laisser libre
Pour être libre et laisser libre, il est nécessaire d'avoir une grande confiance en soi et cette confiance est mutuellement partagée entre les deux personnes dans l’acceptation des différences au niveau de la personnalité, du style, du caractère et des besoins.

11. Cultiver le bonheur
Le bonheur se cultive de toutes sortes de gestes quotidiens avec le conjoint et les enfants. Le bonheur est à la fois notre raison d'être et notre carburant dans la vie. Le bonheur est cette énergie vivante et vibrante qui donne le goût d'entreprendre, de faire des choses, d'être utile à la société qui nous entoure. Le bonheur est aussi le reflet de notre capacité à être réellement nous-mêmes.

Référence : Gottman,J "Why marriages succeed or fail", Simon and Schuster
                     Montiel, R. Lumière, Vol. 5 No.4,

Adaptation et recherche : Louis Mignault, Psychologue